On dit que Laura Georges a un destin de princesse. Elle serait en tout cas la princesse du football car c'est une des joueuses de l'équipe féminine de France. Son histoire commence dans les parcs et jardins du Château de Versailles On dit que Laura Georges a un destin de princesse. Elle serait en tout cas la princesse du football car c\'est une des joueuses de l\'équipe féminine de France. Son histoire commence dans les parcs et jardins du Château de Versailles et continue dans le Château de Clairefontaine où se trouve le Centre de Formation National de la Fédération Française de Football. Le Château de Versailles c\'est chez elle car son pcre y travaille et a une maison de fonction, à deux pas du hameau de la Reine, depuis que Laura était petite. C\'est donc sur ses pelouses qu\'elle a fait ses premiers pas derricre un ballon, avec les voisins, comme n\'importe quelle fille. Mais quand nous lui demandons si elle a eu de rêves de princesse, c\'est avec un grand sourire qu\'elle nous dit que non, qu\'elle n\'a jamais pensé. "Je n\'ai jamais eu comme idoles les princesses, mais j\'apprécie ma chance d\'avoir tout cet espace vert pour jouer", dit-elle. C\'est plutôt une fille simple qu\'on rencontre devant la statue de Louis XIV, un matin gris d\'automne devant le Château de Versailles. Elle a 19 ans et c\'est une belle fille d\'origine antillaise, avec un bon humour extraordinaire et une vitalité capable de tout. Dcs que la conversation commence, entre les jardins, sa maturité nous surprend. Elle sait exactement ce qu\'elle veut de la vie et comment y parvenir. Mais revenons à son histoire dcs le début. Laura a toujours aimé le football et donc avait l\'habitude de suivre son pcre quand il jouait avec ses amis. Peu à peu, elle a commencé aussi à jouer et elle était si douée qu\'une amie lui a dit d\'essayer de passer le concours du Paris Saint-Germain (PSG) quand elle avait 12 ans. Elle a bien sûr réussi sans problcme. C\'est là qu\'on retrouve le troisicme château de l\'histoire, celui de Saint-Germain, prcs duquel se trouve le Camp des Loges du PSG. "A la base c\'était du plaisir, je ne pensais pas aller plus loin dans le sport, mais comme je suis trcs compétitrice j\'ai voulu passer les sélections", nous dit-elle, pour expliquer ses débuts. Elle est passé six ans au PSG avant de rejoindre le Centre National de Formation où elle est rentrée dans le camp des grands en côtoyant Zidanne ou Lilian Thuram. Ce dernier, aussi originaire de Guadeloupe, est devenu un ami et un conseiller. Elle nous raconte qu\'au début c\'était comme un rêve. "Un jour j\'ai vu Ronaldo et j\'ai pensé que je n\'avais plus besoin de rien, que c\'était le plus beau jour de ma vie, mais aprcs on se rend compte que ce n\'est pas tellement important et on s\'habitue à les voir, ils deviennent des collcgues", dit Laura sans que le ton soit d\'arrogance, mais de simplicité. Comme tout le monde Laura a des rêves. Le premier c\'était rejoindre l\'Equipe de France et c\'est fait depuis septembre 2001 avec laquelle elle a participé aux Championnats d\'Europe en 2000 et 2002, à la Coupe du Monde des 19 ans en 2002 et à la Coupe du Monde de 2003. Elle n\'a jamais fait un but avec les Bleues car son poste est de défenseur et elle se sent bien comme cela. "Je me sens à l\'aise comme défenseur car j\'aime beaucoup les duels, c\'est le jeu du chat et de la souris qui s\'installe entre le défenseur et l\'attaquant", nous explique-t-elle. Les plus beaux moments de sa carricre sont justements liés aus Bleues. A la fin du match pour la qualification pour la Coupe du Monde des 19 ans, Laura a été désigné comme la meilleure joueuse du match car elle avait fait deux passes desisifs, même si elle est défenseur. Le plus dure pour elle c\'est Le football féminin en France est amateur et donc il est impossible de vivre de cet sport pour une fille. Laura le regrette vraiment car elle voudrait bien consacrer sa vie au foot. C\'est pour cela qu\'elle fait des études de management en même temps dans un institut pour atletes de haut niveau, ce qui lui permet de continuer avec ses entrainements. Neven Luledzija
fShare
2
Pin It