Les supporters du PSG commençaient à s'impatienter et vont enfin pouvoir savourer la première recrue du Paris Saint-Germain: Didier Digard. Le Havrais s'est en effet engagé en faveur des Franciliens jusqu'en juin 2010 et symbolise idéalement la volonté des dirigeants du club d'intégrer du sang neuf et de l'enthousiasme à un groupe qui porte encore sans doute les stygmates d'un exercice 2006-2007 éprouvant à tous les points de vue. On attendait Romeo Castelen, ce sera finalement Didier Digard. La première recrue du Paris Saint-Germain est donc française et international espoir de surcroît. Autant dire que ce renfort n'est pas un simple faire-valoir ou joueur de complément. Digard débarque au Parc des Princes avec le statut de grand espoir tricolore de la discipline et sera très certainement le successeur d'Edouard Cissé, parti exercer ses talents de récupérateur au Besiktas d'Istanbul après 10 ans passés au Camp des Loges. Avec les Espoirs et en L2 Formé au Havre, le natif de Gisors a fait ses armes en Ciel et Marine, franchissant progressivement les échelons pour finalement frapper aux portes des Bleuets et s'y installer. Le Normand dispute 15 matches de Ligue 2 en 2004-2005 puis enchaîne avec 30 puis 27 rencontres de championnat durant les deux années suivantes. Une marque de continuité et de stabilité qui ont rapidement amené ce défenseur central de formation a endosser le rôle de leader au sein d'un HAC qui court depuis trop longtemps après la montée. Par ailleurs, le nouvel échec dans la campagne havraise vers la Ligue 1 cette année a sans doute scellé le destin de Dider Digard. A bientôt 21 ans, l'espoir français voulait franchir un cap . Monaco et Sochaux étaient notamment très intéressés mais le discours de Paul Le Guen a séduit un jeune garçon qui semble avoir la tête sur les épaules, conscient que le challenge parisien sera difficile à relever dans un club très exposé médiatiquement et qui sort d'une saison chaotique. Mais Digard débarque dans un club qui se lance dans une campagne de renouveau qui (cette fois-ci !) semble bien réelle. L'arrivée de Jérémy Clément lors du dernier mercato hivernal le prouve, Paris veut faire confiance aux jeunes. La future paire de récupérateurs composée de l'ancien Lyonnais et du nouvel arrivant a d'ailleurs fière allure. D'autant que la polyvalence de Digard -il peut évoluer aisément en défense centrale - parle largement en sa faveur. Grâce à ce renfort, le PSG a clairement muscler son entrejeu et le rendement de ces deux oiseaux rares soulagera inévitablement une défense très sollicitée l'an dernier. En outre, comme Clément, qui a évolué aux Glasgow Rangers, Digard a un minimum d'expérience du haut niveau pour avoir porté le maillot des Bleuets à plusieurs reprises, et ce malgré son statut de joueur de Ligue 2. Autant dire que les Parisiens prennent un risque minimum en signant Didier Digard.
fShare
2
Pin It