Bonheur de Monsieur M' Bon C' est celui de peindre, tout simplement, car l'art est la puissance motrice de toute sa vie de nomade. Grâce r ce talent qu'il exprime par ses tableaux atractifs, dont la maîtrise d'idées et de techniques mixtes est r la lisicre de la perfection, il développe, partout au monde, son don pour la communication. Actuellement, l 'UNESCO lui rend hommage avec l'Exposition commune des peintres africains ou il figure comme représentant du Congo, pays de ses racines. Mais, ce "bourgeois de Lausanne" comme il se qualifie avec humour a, depuis longtemps, perdu le sentiment d'appartenance r une terre ou r un peuple. Devenu citoyen du monde avant toute globalisation, André M'Bon transmet son message du Sage par des couleurs vives dans lesquelles il fait apparaître le soleil de ses origines. Son "Light motiv" plaît aux amoureux de l'art plastique en France, aux USA, en Pologne ou ailleurs. Monsieur M'Bon raconte, avec un charme particulieur que : "nous sommes tous immigrés sur Terre et qu'il faudra en bien profiter jusqu'r la dernicre minute de notre courte existence! Mais les bons sentiments et une séduisante manicre de compréhension de la vie humaine ne suffisent pas d'etre un peintre r part enticre" - souligne André avec son sourire d'ange, ajoutant qu'il a , d'abord, appris r peindre. Tout jeune il a étudié r l'Ecole des Beaux Arts r Brazzaville, puis r celle de Paris. En 1962, il s'installe en Suisse et découvre une autre passion en restaurant des oeuvres d'art sacrée européen. Puis, il renouvela les fresques du château de Hindelbank et du Musée d'Avanches. Il passe r l'étape suivante en réinventant sa propre "nadveté" picturale, pour garder la fraîcheur d'une approche personnelle de l'art et rapport original r la réalité. André M'Bon est capable de s' eloigner de la perspective classique, pour montrer les animaux dans la foret ou créer les tapisseries semblables r celles du Moyen Age, en les juxtaposant les uns sur les autres, maniant les techniques mixtes avec un savoir faire trcs artisanal. Sa peinture mouvementée et chaleureuse fut primée en Amérique, admirée en Europe et fetée en Afrique. Selon lui c'est du au fait qu'il raconte, avec un pinceau, les histoires que tout le monde veut - voir! "Je m'y connais un peu car en maticre "de contes", je suis un spécialiste : mes trois enfants et six petits-enfants peuvent confirmer ces dires. La peinture est une vieille histoire que chacun modifie r sa façon! Pour cela elle ne sera jamais r l'ombre de l'art visuel ou autre. Elle permet tous les voyages, meme imaginaires. En ce qui me concerne, maintenant a 68 ans, je change encore une fois, de direction : j'irai peindre en Europe du Sud. En Bosnie?Oui, pourquoi pas! C'est un pays chargé d'Histoire. Je ferai voir la mienne, bientôt"! Djana Mujadzic
fShare
2
Pin It